Témoignage Aglow de Barbara Pritchett (Marietta, GA)

Barbara PritchettBarbara Pritchett« En 1986, j’ai assisté à ma première réunion à Aglow lorsque j’étais détenue dans une prison pour femmes à Hardwick, en Géorgie. Quand j’ai été libéré de prison, je suis allé vivre dans un centre de transition à Atlanta où j’ai vécu pendant un an. J’ai assisté à une étude biblique d’Aglow tous les mercredis pendant que j’étais là-bas, et la dame d’Aglow qui a dirigé l’étude biblique m’a emmené à son église le dimanche. Je suis membre de cette même église depuis 35 ans et j’y suis maintenant ministre de l’Espoir. Je suis membre d’Aglow depuis 34 ans et j’ai occupé de nombreux postes, notamment celui de président de l’Atlanta Aglow et de président de la région du nord-ouest de la Géorgie à Aglow. Je dirige une étude biblique Aglow à la prison de sécurité maximale de Lee Arrendale à Alto, en Géorgie, depuis 2013.

L’une des détenues de l’étude biblique a déclaré que lorsqu’elle était à la prison de Mâcon en 2012 dans l’attente d’aller en prison, un groupe de dames Aglow de Macon est venu s’en servir, elle et les autres détenues. Elle a dit que les femmes Aglow étaient si gentilles et aimantes envers elle et les autres détenues, et elle s’est rapprochée du Seigneur à ce moment-là. Quand elle a été transférée à la prison d’État de Lee Arrendale, elle a découvert qu’il y avait une étude biblique Aglow. Elle s’est immédiatement inscrite à l’étude biblique et assiste à la classe depuis 2014. Je l’ai vue récemment lorsque j’ai exercé mon ministère à la prison de Whitworth à Hartwell, en Géorgie, avec un autre ministère pénitentiaire. Elle a dit qu’elle y avait récemment été transférée de la prison de Lee Arrendale et qu’elle était maintenant inscrite au Séminaire théologique baptiste de la Nouvelle-Orléans, qui fait partie du programme de sensibilisation aux missions de l’Église baptiste. Elle sera à la prison de Whitworth pendant au moins quatre ans et espère obtenir son diplôme de l’école du séminaire avant d’être libérée.

En 2010, lorsque j’étais président de la région d’Aglow du nord-ouest de la Géorgie, j’ai assisté à la retraite Aglow de la région de Géorgie centrale à Macon, en Géorgie. Emily Dennis, la présidente de l’interrégion de Géorgie centrale, m’a demandé de faire un bref témoignage pendant la retraite, ce que j’ai fait. Pendant que je témoignant, j’ai remarqué une femme dans le public qui pleurait. Quand la réunion fut terminée, je suis allé la voir et je lui ai demandé si elle allait bien. Elle s’appelait Doris Brown et elle a dit qu’elle priait Dieu depuis des mois en lui demandant si cela avait changé la vie des détenues parce qu’elle avait emmené des femmes Aglow exercer leur ministère à la prison pour femmes de Hardwick, en Géorgie, dans les années 1980.

Je lui ai dit que j’avais été l’un des détenus qu’elle et l’autre Aglow avaient servi à la prison en 1986. Elle s’est alors rendu compte que Dieu m’avait mis sur le cœur d’aller à la retraite, afin qu’elle puisse savoir que son ministère auprès des détenus n’était pas gaspillé. Je l’ai remerciée d’avoir exercé mon ministère à la prison pendant que j’y étais, parce que je me suis rapprochée du Seigneur après avoir reconsacré ma vie au Seigneur et avoir été baptisée dans le Saint-Esprit.

J’ai rencontré une dame Aglow à Richmond, en Virginie, il y a quelques années, lors d’un congrès annuel Aglow. Il se trouve que je faisais la queue derrière elle pour entrer dans l’auditorium quand je l’ai entendue dire : « J’avais l’habitude de servir dans les prisons de Géorgie ». Je lui ai demandé dans quelle prison elle exerçait son ministère et quand elle y exerçait son ministère, et elle m’a répondu : « J’ai exercé mon ministère avec d’autres femmes Aglow dans une prison pour femmes à Hardwick, en Géorgie, dans les années 1980 ».

J’ai répondu : « J’étais l’un de ces détenus que vous avez servis dans cette prison en 1986. Merci beaucoup d’avoir servi moi et les autres femmes de la prison. Cela a changé ma vie et m’a rapproché du Seigneur. » Elle et moi nous sommes assis ensemble toute la journée à la conférence et sommes maintenant amis sur Facebook. »

Ce que vous faites est important. Les missions que Dieu donne à un phare dans une communauté ont un grand but et elles produisent TOUJOURS des fruits. Barbara est une vie qui a été changée grâce à la sensibilisation d’Aglow, puis elle est devenue une leader à Aglow. Dieu est si fidèle !

Nous aimerions entendre votre témoignage de la façon dont Dieu a changé votre vie grâce au ministère Aglow.